Soirée Rivage des si – Vendredi 29/09/17, 20h

Rivage des si: Soirée de lectures au cinéma, avec «Au pied de la forteresse» de Johannes Bühler par Boubacar Samb, «Points, lignes, soleil» de Pierre Garnier et «L’opposta riva» de Fabiano Alborghetti.

Au pied de la forteresse

→ Une performance de Boubacar Samb sur un texte de Johannes Bühler (A)
Johannes Bülher est né en 1988. Journaliste au Journal de Berne, il travaille aujourd’hui à son compte en tant que correcteur, auteur et traducteur. Il est passionné de voyages et d‘agriculture. C‘est en 2008 qu‘il a fait son premier voyage au Maroc. Pour écrire Au pied de la forteresse, il a fait des recherches pendant huit mois à Rabat, Casablanca, Tanger, Oujda et Ceuta. Il a rencontré des douzaines de réfugiés et de migrants, les a accompagnés dans leur vie quotidienne et
a enregistré leurs récits.
Boubacar Samb. Comédien d’origine sénégalaise, il a débuté sous la direction de Joël Aguet dans Combat de nègre et de chiens, de Koltès. Il a joué ensuite dans de nombreuses créations romandes mises en scène par Denis Maillefer (Streamers), Valentin Rossier (Othello), François Rochaix (Antoine et Cléopâtre, Les Physiciens). Il a également joué dans de nombreux films.


Points, lignes, soleil

→ Lecture plurilingue sur un texte de Pierre Garnier (H-L)
Pierre Garnier, né 1928 à Amiens et mort en 2014 à Saisseval, est un poète, écrivain et critique. Il est l’inventeur et le théoricien de la poésie spatialiste. Cette poésie inventée il y a un demi-siècle se distingue par le fait qu’elle utilise à la fois les mots et le dessin. Simples esquisses, les dessins sont associés à une légende ou à une définition. Les mêmes mots ou les mêmes dessins peuvent être générateurs d’associations très diverses et permettent aux lecteurs de redécouvrir une langue que l’usage a banalisé. La lecture se transforme alors en un acte de création.


L’opposta riva

→ Un texte et une performance de Fabiano Alborghetti (bas)
Fabiano Alborghetti, vit au Tessin. Il a publié plusieurs plaquettes de poèmes ainsi que des recueils de poésie : Verso Buda (2004), et Registro dei fragili (2009 ; Registre des faibles, version bilingue chez en bas en 2012). En 2017, il publie un roman en vers, Maiser (Marco y Marcos editore). La rive opposée (traduit par Thierry Gillyboeuf) est un recueil de poésie composé à la manière d’un Spoon River des vivants : chaque poème est porté par une voix, chaque voix raconte une histoire. Le projet a été conçu à partir d’une expérience de l’auteur qui a passé trois ans (de 2001 à 2003) de sa vie en compagnie des immigrants clandestins, illégaux et sans papiers.


Cette soirée aura lieu au Cinéma Bellevaux:

Route Aloys-Fauquez 4,
1018 Lausanne
Accès en Bus
Lignes 3, 8, 22 ou 60,
Arrêts Rouvraie ou Vieux-Moulin