Soirée Forces Motrices — Vendredi 04/11/16, 20h

Forces Motrices: soirée de trois lectures au cinéma avec Jean Prod’hom & Line Marquis; François Debluë & Anne-Maud Meyer; Leopoldo Lonati, avec Mathilde Vischer & Pierre Lepori.

MARGES

→ Jean Prod’hom et Line Marquis (A)
Jean Prod’hom vit dans le Jorat depuis 1984 et enseigne au Mont-sur-Lausanne. Il a publié Tessons en 2014, aux éditions D’autre Part, et Marges en 2015, aux éditions Antipodes. Il écrit à l’enseigne de www.lesmarges.net. Pour cette performance, il collaborera avec Line Marquis (1982). Line Marquis a terminé la HEAD à Genève en section peinture-dessin en 2009, et a exposé dans différents espaces et galeries de Romandie depuis. Elle vit et travaille à Lausanne.


FRAGMENTS D’UN HOMME ORDINAIRE

→ François Debluë, avec Anne-Maud Meyer et Stéphane Blok (AdH)
→ La Performance: En une succession de scènes rapides, nous découvrons les grands désarrois et les petites victoires de la vie d’un homme ordinaire – mais cela existe-t-il vraiment? Refusant l’enflure inhérente à l’emploi du je, l’auteur préfère la distance, souvent ironique, du il; mais en dépit de sa discrétion, il finit par en dire beaucoup, dans une langue à la fois châtiée et pleine de drôlerie. François Debluë nous offre une vision du monde qui invite à la contemplation et nous interroge sur notre propre perception de l’existence.

→ L’auteur: Né près de Lausanne en 1950, François Debluë réside à Rivaz (VD). Après des études de Lettres, il enseigne la littérature française. À la fois romancier, prosateur, fabuliste et chroniqueur, François Debluë est avant tout poète. Il collabore en outre à de nombreuses revues littéraires en Suisse et à l’étranger. L’ensemble de son œuvre a été salué par le Prix Schiller en 2004.


LE PAROLE CHE SO / LES MOTS QUE JE SAIS

→ Leopoldo Lonati, avec Mathilde Vischer et Pierre Lepori sur un texte de Leopoldo Lonati (Bas)

→ Le livre: Le parole che so / Les mots que je sais, traduction de Mathilde Vischer et Pierre Lepori, préface de Daniel Maggetti, postface de Pierre Lepori, Lausanne, Éditions d’en bas/CTL/SPS, 2014.
«E parlavamo mille lingue tutte
Ugualmente pulverulente pronti
A crivellarlo di colpi gli abbiamo
Dato una voce
/inutile
Si è tuffato da sempre in uno slargo
/di sangue»

«Et nous parlions mille langues toutes
Également pulvérulentes prêts
À le cribler de balles nous lui avons
Donné une voix
/inutile
Il a plongé depuis toujours dans une aire
/de sang»

→ L’auteur: Leopoldo Lonati est né en 1960. Il vit a Lugano. Son recueil, Le parole che so, paru aux Edizioni Leggere de Chiasso en 2005, lui a valu le Prix Schiller Découverte l’année suivante. «Leopoldo Lonati est un poète de la raréfaction qui exprime l’émotion dans une fulgurance où la langue est condensée au plus haut point. Ce recueil qui explore parfois des voies réflexives et qui s’ouvre à une poétique où, par exemple, l’usage de la forme du requiem est bousculé et où les déplacements d’une langue sont marqués par une tension verticale comme dans « l’Office des ténèbres » qui conclut le recueil. Ainsi des envolées lyriques presque mystiques se trouvent contrebalancées par des chutes ironiques.» (Pierre Lepori)

→ Les performers: Pierre Lepori est né au Tessin en 1968 et vit à Lausanne. Auteur de poésie et de romans, traducteur (entre autres, Monique Laederach, Roud, Ponti en italien) et critique de théâtre, il a fondé et dirigé la revue «Hétérographe» (2009-2013). Lepori écrit en italien et en français. Dernièrement, il a crée la compagnie de théâtre, Théâtre Tome 3.
Mathilde Vischer est traductrice littéraire, professeure à la Faculté de traduction et d’interprétation de Genève et poète. Elle traduit des poètes contemporains de l’allemand (Felix Philipp Ingold) et de l’Italien (Fabio Pusterla, Alberto Nessi, Pierre Lepori, Massimo Gezzi, Elena Jurissevich, Leopoldo Lonati) vers le français, et a publié entre autres un essai sur les poètes et traducteurs Philippe Jaccottet et Fabio Pusterla.

www.viceversalitterature.ch/review/8057


Cette soirée aura lieu au Cinéma Bellevaux:

Route Aloys-Fauquez 4,
1018 Lausanne
Accès en Bus
Lignes 3, 8, 22 ou 60,
Arrêts Rouvraie ou Vieux-Moulin

One comment

  1. […] Posted on vendredi, 28 octobre 2016 by Jean Prod'hom Vais donc lire le 4 novembre prochain, et me frotter ainsi à l’art de dire, avec Line Marquis qui dessinera… Pour en savoir plus, c’est ici. […]

Comments are closed.